Le pommé

Qui parle encore aujourd'hui de pommé ? C'est un vieux souvenir du temps des veillées autour de l'âtre toujours actif. Le pommé était une sorte de confiture, sans apport de sucre, faite à la fois de pommes et de cidre, cuite et réduite très longtemps. Même s'il est impossible de recréer les conditions idéales, la chaumine au sol de terre battue et le chaudron noirci pendu à la crémaillère, on peut faire un délicieux pommé, en 8 h de cuisson...

Pour 6 pots de 250 g, préparation 30 min, cuisson 8 h.

Ingrédients

  • 3 kg de pommes,
  • 3 litres de cidre doux.

Préparation

  • Dans une grande cocotte épaisse, mettre les pommes coupées en quatre, pelées et épluchées. Verser une bouteille de cidre doux. Couvrir la cocotte et la placer à feu doux pendant 3 h, en remuant à l'écumoire de temps en temps. Il faut veiller à ce que le feu reste toujours modéré pour que le pommé n'attache pas.
  • Verser une autre bouteille de cidre, brasser, retirer le couvercle et poursuivre la cuisson pendant 3 h, en remuant souvent. Passé ce temps, ajouter une troisième bouteille et cuire encore pendant 2 h.
  • Le résultat est une sorte de pâte de couleur ambrée, dont le goût dépend beaucoup des variétés de pommes utilisées. Mettre en pots de 50 g. Couvrir et garder au frais.

Autres ressources

 
Processing time: 33 (16) ms