Gâteau à la broche

Ce gâteau étonnant était autrefois appelé bûche, et il ne fallait pas moins de cinq heures pour le faire cuire, cuillerée après cuillerée, à la broche, dans la cheminée ! On comprend que les restaurateurs ne le proposent jamais. C'est pourtant une merveille, un goût inimitable, un véritable chef-d'œuvre paysan. Il se fait sur un moule en bois cannelé, en forme de cône. Cette broche est facile à reconstituer. Il faut alors prendre soin de le chemiser de papier, afin de pouvoir ensuite le démouler. Sa pâte ressemble à celle des "madeleines".

Ingrédients

  • 1 kg de farine,
  • 1 kg de sucre,
  • 24 jaunes d'œufs et les blancs à part
  • 1 kg de beurre,
  • de l'eau de fleur d'oranger,
  • de l'amande pilée,
  • un peu de sel.

Préparation

  • Il faut pétrir tout cela, et incorporer à la fin les blancs battus en neige. Cette pâte achevée, il faut huiler le papier du cône, et disposer la broche au-dessus du feu.
  • On aura soin de poser un plat sous les landiers pour récupérer la pâte qui ne manquera pas de tomber.
  • On devine comment il faut procéder: cuillère après cuillères, recouvrir le cône de cette pâte qui doit prendre très vite.
  • Il faut tourner très régulièrement, sans à-coup, de manière à bien étaler la pâte tout autour du cône aussi uniformément que possible.
  • Quelques heures plus tard, il suffit de démouler et de servir cette étrange construction conique. C'est un délice, chaque couche de pâte ayant acquis une saveur particulière de feu de bois.

Autres ressources

 
Processing time: 30 (13) ms